Archive pour la catégorie 'Le Sceau d’Anor'

Le Sceau d’Anor :

Le Sceau d’Anor :

Comme ville libre, Anor avait un sceau gravé, avec armoiries, ce qui était une des prérogatives essentielles de la  » franche commune  » et l’affirmation de sa libre existence. L’apposition de ce sceau donnait le suprême caractère d’authenticité aux actes émanant du pouvoir municipal. A la bibliothèque royale de Bruxelles, section de Bourgogne, se trouve l’armorial général dans lequel sont gravées les armes d’Anor.Ces armes doivent se lire : «  De sinople, semé de billettes d’or, au lion de même, armé et lampassé de sable, brochant sur le tout ».

 untitled

Les armoiries étaient le plus souvent parlantes : ce qui a donné l’idée de symboliser ce blason. Le champ de sinople (vert) symboliser les grands bois et les prés verdoyants qui, pendant la belle saison, faisaient, et font d’Anor un frais et gracieux endroit. Le lion est le symbole de la force, de la magnanimité et de la vaillance. Le droit de pêche n’a-t-il pas été concédé gratui­tement aux habitants d’Anor par les princes de Chimay, alors qu’ils étaient Seigneurs de la terre et paierie d’Avesnes  » en récompense de leurs services signalés et des efforts qu’en tous temps ils ont faits pour chasser les ennemis de la Patrie  » ? , privilège renouvelé en 1535 par le duc de Croy et en 1664 par Louis XIV. Quant aux billettes, qui sont proprement des briques, elles représentent les châteaux ou maisons fortes. Trois forteresses et une maison forte protégeaient en effet le territoire d’Anor. La municipalité d’Anor, voulant relier le présent au passé et conserver un précieux souvenir  a, en 1895, adopté pour son sceau communal celui de l’ancien corps échevinal.

Cachet du sceau d'Anor-1759

Publié dans:Le Sceau d'Anor |on 12 juillet, 2014 |Pas de commentaires »

L'ATELIER NOMADE |
Mes premières créations |
plume d'ange |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | studioaerogaz
| psykotronik
| EME PEINTRE